© 2019 By Støtte Magazine. Proudly created with WIX.COM

Le Fresh Air Festival - Les Others

16-Jun-2017

Les 9, 10 et 11 juin derniers, l'équipe de Les Others lançait le premier festival parisien pour les amoureux d’aventure.

 

Au programme : lancement de Les Others Magazine Volume V, expositions, conférences et projections de films ; l'équipe du Stotte Magazine s'est rendue sur place.

 

Pour cette première édition, l'équipe de Les Others accueillait ses visiteurs, fans et autres amoureux du grand air, dans un espace aux allures de studio créatif près du canal Saint Martin. Soleil battant, toute l'équipe avait pensé aux transats et aux bières pour rafraîchir le public. En plus du lancement de Les Others Magazine Volume V, ce festival était l'occasion de rencontrer des photographes et réalisateurs partenaires de ce collectif.

 

Sébastien Zanella, fondateur du magazine iconique de skate et surf Desillusion, ouvre le bal des conférences. C'est un photographe très humain que l'on trouve assis dans un fauteuil à tenir le micro. Ce romantique ténébreux présente ses derniers films, quelques photos de son portfolio, puis d'une prose mélancolique, nous donne plus de détail sur sa vie de créatif en répondant aux questions du public. Il est amoureux de l'Homme et de l'humain plus que de la prouesse sportive en elle-même. Il cherche à nous donner des frissons, non pas par des images époustouflantes, mais par ses clichés pris à la volé dans un moment de "mise à nue" du sujet photographié.

 

La projection de "Sable noir" nous couple le souffle. Filmées en noir et blanc, ces images de Jack Freestone, s'enchainent sur une musique d'opéra, combinées au monologue de Chaplin dans "Le Dictateur". Pourquoi de l'opéra, tout simplement pour éviter le côté commercial du monde du surf et rendre la chose plus humaine. L'homme face à la nature et à lui même, voilà ce qui fait vibrer Sébastien Zanella.

 

 

 

 

L'après-midi s'enchaine avec la projection du dernier film de Patagonia réalisé par Keith Malloy. Pour certains, l'océan est un endroit redoutable et dangereux, mais pour les autres, c'est un monde illimité d'amusement, de liberté et d'opportunité où la vie peut être vécue au maximum. Fishpeople raconte les histoires d'un casting unique de personnages qui ont consacré leur vie à la mer. De surfeur et pêcheur à la merci des houles, en passant par un ancien mineur de charbon et un groupe d'enfants défavorisés de San Francisco, ce film retrace les effets transformateurs du temps passé dans l'océan. C'est un groupe de personnages qui nous est présenté tous plus unique les uns que les autres. Leur histoire poignante nous prend aux tripes et nous plonge dans une empathie profonde quand la caméra se braque sur leur yeux. Ils déversent leur être et ouvre leur cœur comme si nous étions leurs confidents et amis de toujours.

 

C'est par un choix judicieux pour entamer la soirée, que Les Others nous offre une projection en avant première de "Under An Arctic Sky", nouveau bijou du photographe de surf Chris Burkard. Ce film documentaire retrace le voyage, dans un des coins les plus reculés d'Islande, d'un groupe de surfeurs à la recherche d'un spot parfait. Quelques jours plus tard, la pire tempête en vingt-cinq ans souffle et arrête le pays, transformant cette recherche de vague en quête mortelle. Les surfeurs naviguent sur les rives gelées de l'Islande en proie de cette tempête. Durant l'obscurité constante et les mers orageuses, ils découvrent des vagues parfaites sous les aurores boréales.

 

C'est avec la tête remplie de belles images et prêts à faire notre sac à dos que nous quittons ce premier Fresh Air Festival. Il était à l'image de Les Others, simple, humain et tourné vers la camaraderie. Cette bande de potes nous a ouvert son garage pour regarder ses photos, ses films et rêver à de nouvelles aventures.

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts Récents

5 Sep 2019

16 May 2019

Please reload