© 2019 By Støtte Magazine. Proudly created with WIX.COM

Au secours je suis créatif...

23-Jan-2019

Bonne année 2019, c’etait moins une !

 

Nous sommes de retour avec un article un peu particulier. Après le #10YearsChallenge et une petite reflexion sur 2018, nous avons voulu vous partager une petite réflexion que nous avons eue près avoir lu pas mal d’articles et une petite pause méritée.

 

Nous allons célébrer les deux ans du magazine et après ces deux années, nous avons pas mal évolué. Au tout début, le magazine devait partager le quotidien d’associations que nous avions rencontrées. Après plusieurs tentatives de contact en vain, nous nous sommes rabattues sur un sujet que nous connaissions mieux : les artistes. Nous voulions partager les challenges d’être un artiste et comment plusieurs d’entre nous en vivaient ou alors avait pu décoller. Puis n’ayant pas beaucoup de réponses de la part de nos followers, nous nous sommes ravisées et nous avons décidé de partager nos voyages. Tout le monde aime le voyage. Oui, mais est-ce que nous étions là pour démarrer un projet qui allait être le énième compte Instagram de Travel ? Non.

 

Dans une démarche de revenir vers notre premier projet “l’humain”, nous avons commencé une réflexion sur l’avenir du magazine. En tant que créatives, nous allons vous partager un peu de ce que faire de l’art représente pour nous, les différents challenges, et surtout l’impact que notre art pourrait avoir. Nous voulons laisser 2019 nous inspirer et nos rencontres nous influencer dans nos articles. Støtte Magazine restera toujours Støtte car de base nous voulions soutenir. Si nos articles vous inspirent, notre projet alors est un succès. 

 

 

Faire de l'art est certainement un acte de courage et de bravoure. Faire quelque chose et y mettre une part de soi n'est pas un mince exploit. Nous faisons des choses qui reflètent nos vies. C'est ce que nous appellons l'amour, mais c'est très difficile.

 

À un moment donné, la créativité devient un moyen d’atteindre un but.

 

Ce n’est plus un passe-temps; c'est une carrière.

Ce n’est pas une activité; c'est de l'activisme.

Ce n’est pas la récréation; c’est la productivité.

Ce n’est pas pour les loisirs; c’est notre héritage.

 

Dans une société où les artistes sont idolâtrés puis monétisés, la créativité est un bien précieux.

 

Ce n’est pas étonnant que nous ayons une santé mentale en péril. Nous sommes frustrés lorsque nous ne parvenons pas à atteindre nos objectifs. Déçus quand notre travail est méconnu. Peur quand ça ne paye pas les factures. Nous sommes épuisés et fatigués et nous nous demandons pourquoi nous créons. Il y a assez de bruit dans le monde. Pourquoi y ajoutons-nous notre voix ?

 

Dans ces moments, il est utile de réfléchir in-fine et à l'origine.

 

La fin : Et si tu arrêtais ? Ou plutôt, qu'est-ce qui t'empêche de cesser de créer ?

Le début : Pourquoi avez-vous commencé à créer ?

 

Beaucoup de nos histoires ont commencé dans le secret de nos chambres à coucher, grattant un instrument ou écrivant dans les pages de notre journal. Pour d'autres, il s'agissait de pratiquer la méditation dans le but d'explorer le monde ou à peindre avec les doigts.

 

Alors que la créativité se mêle à notre identité et à nos moyens de subsistance, nous oublions sa valeur intrinsèque. Nous pensons que tout doit avoir un but pratique - mais la vie n’est-elle pas plus qu'une série de réalisations ?

 

Nous mettons énormément de pression sur nous-mêmes pour changer le monde ou pour rendre l'art “productif”, mais nous ne pouvons vraiment faire que ce pour quoi nous avons été équipés. Plutôt que de nous charger d'une autre attente, considérons plutôt la créativité comme une pratique de dévotion permettant de renouer avec notre premier amour.

 

Stotte Magazine, 2019

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts Récents

5 Sep 2019

16 May 2019

Please reload